Ouch ! Signature (peu) lumineuse Renault Clio IV

Ouch ! Signature (peu) lumineuse Renault Clio IV

 

La mouture actuelle de la Renault Clio, la 4ème, a été présentée au Salon de Paris 2012. Elle connait une carrière commerciale de belle qualité, devançant sa rivale frappée du lion, la 208.

Premier modèle conçu sur l'ère Van den Acker, elle présente un standing général en hausse, visible dès le 1er regard, avec notamment une assise et une présence réussies. Renault a bien tiré les enseignements de l'arrivée sur le marché de la Polo, qui repoussait les limites du standing des autos de ce segment.

Donc 1er regard flatteur. Quid du second ?outch renault-clio-iv-ses-feux-led-l-13327

Arrêtons nous sur la signature lumineuse. Rendue obligatoire pour l'homologation, elle est soit en ampoule classique, soit en led. Renault a choisi de monter sur toutes les versions une signature led. Tant mieux, cela fait plus technique, plus actuel, plus riche. Cela plaît. Les constructeurs rivalisent de créativité pour intégrer leurs leds, ou leurs guides de lumière. Cela devient un outil de reconnaissance de la marque.

Analysons ensemble comment est décryptée la signature lumineuse de la nouvelle Clio, ainsi posée dans la calandre.

Et bien pour les centaines de personnes avec qui nous avons évoqué ce point, la réponse est unanime : "cela fait cheap", ces barrettes de 4 leds, "on dirait que c'est de l'accessoirie", montée à posteriori.

Et dans le décryptage, notons également les perceptions négatives que cela engendre au niveau du standing de l'auto en général. Sur la route, le positionnement des leds ainsi rapprochées du logo diminue la largeur perçue de l'auto. La largeur d'une Clio de led à led est en effet "la même que celle d'une auto sans permis !"

La signature lumineuse est un emblème du standing d'un modèle, le symbole de son statut. Imaginons cette nouvelle Clio avec des leds personnalisées intégrées aux projecteurs ou au design de l'auto, sur toute sa largeur. Elle aurait encore plus d'éclat.

Alors comment est-on arrivé à ce choix au cours du Projet ? Combien d'euros ont ainsi été économisés pour quelle perte en standing perçu ? Notons la gêne de Renault dans ses photos officielles, où les vues proposées (par exemple sur Netcarshow) évitent les poses en studio toutes leds allumées.

Notons également le travail de Renault pour corriger le tir et jouer la différenciation sur ses versions sportives RS et GT, avec les barrettes de leds dans le bouclier, et sur les bords extérieurs, mettant ainsi en valeur la largeur de l'auto.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire